Créer mon blog M'identifier

Les Insta' de la semaine #8

Le 19 février 2013, 19:48 dans Lifestyle 0

1. Coup de coeur vernis, avec celui là, c'est effet "bling-bling" assuré!Ahaha- Essie

2. La femme de ma vie. C'était la plus belle, la plus gentille, la plus douce, la plus généreuse et la plus aimante des mamans. Elle me manque chaque jour un peu plus. <3

3. Une belle découverte : l'illustratrice Alix Bigois, pour en savoir plus c'est par ICI

4. Du soleil remonte moral (il n'est pas très haut en ce moment alors ça fait du bien!)

 

Bilan inévitable : quand le moral est en baisse, la gourmandise elle, augmente!

5. Mon macaron préféré : framboise (avec des framboises entières c'est meilleurs) - Espi, Quai vauban, Perpignan.

6. Sushis home made, tellement bon, j'en mangerai toutes les semaines!

7. Moelleux coeur caramel beurre salé, un peu écoeurant mais excellent! La Cafetière

8. Brochette de lotte à la tapenade...on est jamais decu à la brasserie La Rotonde

 

9. Pas mal de lectures cette semaine, j'ai enfin terminé "50 nuances de grey" dont je fais la critique ICI et j'entame "Ana Karenine" de Tolstoï (si je peux, je vous en ferai également une critique)

10. Ce sac vintage, c'est mon bag of love, très beau cadeau dont je suis fière mais je le mets rarement, je n'ose pas le porter. 

11. Fou rire en lisant Neon Magazine! Magazine que je vous conseille fortement. Parfait pour les 25-35 ans, il aborde avec humour les sujets (et soucis) de la vie quotidienne, la société mais pas que : monde, politique, amour, sexe, psycho, mode, tendances, consommation, culture. Ils ont une rubrique intitulée "Les savoirs inutiles"(pas si inutiles que ça), j'en suis fan! Le mag parfait je vous dit!;)

12. Je me suis faite toute belle et chic (ou du moins j'essaie) pour fêter la St Valentin, (l'événement de la semaine, médiatiquement on l'a bien compris!) avec mon Valentin parfait.

 

Et votre semaine à vous?

SATC, mon Amour.

Le 19 février 2013, 19:46 dans Lifestyle 0

Si l'on part du principe que ce blog est mon univers et que j'y partage tout ce que j'aime et tout ce qui m'interpelle, il fallait que je fasse une place au plus grand amour "seriesque" de ma vie.

Darren Star lui a donné naissance en 1998 (soit béni des dieux de la HBO), Sex&The City, série exceptionnelle de 94 épisodes répartis en 6 saisons. A peine le premier épisode diffus qéue ce fut le coup de foudre assuré!

Si je devais résumer SATC(oui nous les fans, l'appelons par son diminutif) en quelques mots : pétillante, extrêmement drôle, génératrice de bonheur et unique.

Présentation des quatre amour de ma vie : 

- Carrie Bradshaw : chroniqueuse et écrivaine sur les relations amoureuses, Carrie, personnage principal, est une grande passionnée de mode, un peu égocentrique mais très attachante. Cinq amour partagent sa vie : Samantha, Charlotte, Miranda, Mr Big et New-York.

- Samantha Jones : organisatrice d'événements et attachée de presse, Samantha est une libertine assumée et une grand anti-conformiste (no mari, no baby). Féministe, elle est le symbole de la femme d'aujourd'hui (bon sexuellement parlant, ça reste à prouver).

- Charlotte York : travaille dans une galerie d'art, c'est une éternelle optimiste et romantique un brin psycho-rigide et obsédée par le mariage. Elle est la douceur incarnée à la recherche du grand amour.

- Miranda Hobbs : Avocate indépendant, féministe et cynique. L'amour la fait autant paniquer que de tomber nez à nez avec une souris sur son parquet!

Avec de telles personnalités, comment ne peut t'on pas les aimer? Il faut l'avouer, nous rêvons toutes d'avoir un groupe d'amies (non pas que je sois insatisfaite de ce coté là) avec une amitié aussi sincère et pérenne, bref un groupe d'amies parfait mais malheureusement c'est très rare (et encore si cela existe car je n'en ai jamais vu!).

Ensemble et à la manière d'une famille très unie, elles vont affronter les épreuves de la vie quotidienne, semblables aux nôtres mais bien sûr dans un contexte très glamour et chic new-yorkais. 

 

 

 

La série s'est achevée en 2003(larmes de crocodiles et irritabilité), mais mon amour pour elle reste inchangé, voire  s'est renforcé avec les années. Cela fait déjà 10 ans que SATC nous a quittée (et j'ai du regarder chaque épisode une bonne dizaine de fois depuis). Mais pour notre plus grand bonheur (car nous frôlions la dépression), elle nous est revenue deux fois, avec deux incroyables films à la hauteur de la série, afin de nous donner des nouvelles de nos meilleures amies (Sex&The City 1 et 2).

Même si je sais que les actrices ne sont plus toutes jeunes (surtout Samantha, mes excuses ma jolie), j'en redemande encore et encore. Oui, elles me manquent, elles font parties de moi et j'ai grandi avec elles. J'ai besoin de SATC, à chaque baisse de moral, il n'y a qu'elle qui me redonne le sourire (Non, je n'exagère pas!). 

 

Cette série rencontre encore un tel succès, qu'elle se transmet de génération en génération. "L'esprit" Sex&The City perdure et, à notre plus grande surprise, débarque avec un vent de fraicheur en ce début d'année, dans une nouvelle série basée sur le livre de Candace Bushnell "Le journal de Carrie" (de son titre anglais : "The Carrie Diaries"). Celle-ci nous dévoile une baby bradshaw adolescente qui découvre la grande pomme, et qui tente de s'y faire une place dans l'espoir de s'y faire un jour, un nom. 

The Carrie Diaries ne nous déçoit pas, même si les amis de Carrie ne sont pas aussi attachants et drôles (mais en même temps, comment le pourraient t'elles), la petite Carrie, elle l'est. 

Alors je dis oui mais avec une implication et un regard différents car SATC, plus qu'une série, c'est un mythe immortel, une référence, un compagnon spirituel dont chaque épisode se déguste comme un champagne exquis.

 

(KDJ) : Tarantino et son "Django Unchained"

Le 23 janvier 2013, 12:02 dans Lifestyle 0

Inconditionelle amoureuse des films de Quentin Tarantino,  je ne pouvais qu'aller vois son petit dernier au cinéma. Alors, est-ce que ça valait vraiment la peine d'être vissé sur un fauteuil inconfortable pendant 2h44? Un immense OUI.

Petit rappel du synopsis (Allociné) : 

 

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.

 

Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…

 

 
Pourquoi il m'a séduite?
Parce que l'on est plongé indéniablement immédiatement, dans l'incroyable univers de Monsieur Tarantino, celui qui nous séduit et nous intrigue tant. 
Tout y est, à savoir : une bande son fantastique (sans rappeler celles des films Kill Bill), une façon de filmer bien à lui (des gros plans sur des détails qui mettent le spectateur en émois par exemple), de l'humour(M. Schultz est très drôle!), de la violence exagérée (comme le recul des acteurs lorsqu'ils reçoivent un coup de fusil!Ahaha), des scènes qui dérangent (ici, les traitements infligés aux esclaves), du romantisme et de l'amour (oui je vous assure, le so hot Jamie Foxx est total in love, un véritable chevalier servant!) et enfin, ajoutez à tous ces éléments, du sang qui gicle un peu partout et  un casting de haut niveau (Jamie Foxx, notre cher Leo (entendez Leonardo Dicaprio), Samuel Lee Jackson (presque méconnaissable si ses yeux n'étaient pas si reconnaissables), Christoph Waltz, la belle Kerry Washington, Jonah Hill (souvenez-vous, on l'a aimé dans le dernier 21 Jump Street) et Q.Tarantino lui même of course, comme à chaque fois) cela donne un Tarantino parfait!
Séduite également car j'affectionne les westerns et ce qui est attrait à cette époque : les costumes, décors, mode de vie...!
Je l'ai vu accidentellement en VOSTFR et je le recommande, je vais me la jouer "puriste" en disant que les voix et les répliques sont bien mieux ainsi! Et puis la voix sensuelle de Jamie Foxx...doit t'on vraiment en débattre?

Vous ne l'avez pas encore vu? Alors GO, car croyez-moi, c'est un film généralissime, du grand Trantino!

Voir la suite ≫